Macabre déconfiture

Une métaphore filée jusqu’au cou ☛

La débacle économique s’invite à tous les râteliers. Tel un pique-assiette professionnel, elle est de toutes les fêtes, surtout les plus macabres. Annexant notre quotidien, elle pollue notre champs visuel et auditif, sans vergogne.  ”Crise” “récession” “dépression” ou tout autre vocable se rapprochant de près ou de loin au champs lexical de la débâcle socio-économique, nous poursuivent dans les moindres recoins de notre tendre quotidien.

L’impuissance du pouvoir politique n’a d’égale que l’impertinence de sa mauvaise foi, elle est confortée par les croyances naives de certains citoyens, confiants dans leur position privilégiée, espérant encore que ces remontées nauséabondes ne les éclabousserons jamais.

Daniel Florencio dépeint un portrait poétique de cette déconfiture économique par une métaphore cruellement réaliste.

Ce court métrage, aperçu dans l’émission oeil de links sur canal plus, met en scène une crise omniprésente sans jamais la convier matériellement à notre table. Enfin, manière de parler.
Dans la catégorie essai cinématographique d’anticipation, c’est un délicieux tableau que Daniel Florencio nous livre ici.

Les images parlent d’elles mêmes…je leur cède donc la parole : 

Awfully Deep from I Made it Films on Vimeo.

 


Vôtre hôte

 

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>